Un début d’année à fond les ballons !

demenagement

Quelques nouvelles de nos préparatifs.

Nous mettons notre maison en vente dans quelques mois- Avant cela, on aimerait rafraîchir les peintures et dépersonnaliser à mort notre espace de vie, oui moi aussi je regarde « Maison à vendre » ^_^

On commence cette semaine avec la chambre de notre fille, peinture et pose de parquet au programme, m-o-t-i-v-é-s !

Dans le même temps, nous débarrassons les placards et les meubles. On a commencé à trier/vendre/donner le superflu. Quand je nous imagine passer de 115m2 à 12m2, je me dis que l’exercice de décroissance promet d’être intéressant !

Nos recherches pour trouver le véhicule de nos rêves se poursuivent. J’ai eu un gros coup de cœur le mois dernier pour un vieux camping-car bien  typé, mais la motorisation un peu trop faible a effrayé Jérôme qui n’était pas très emballé. Puis ce camping-car a été vendu donc le débat était clos (et mes espoirs avec !)

Mais nous gardons la foi, même si parfois je suis en plein doute, j’ai l’impression qu’on ne trouvera jamais notre bonheur. On recherche une aiguille dans une botte de foin, on le sait. On espère juste que la vie nous entendra et exaucera nos souhaits !

Ps: c’est pas nous sur la photo hein, j’ai juste trouvé que ce cliché était sympathique 😉

PL or not PL, that is the question*

*Poids Lourd ou pas Poids Lourd, telle est la question.

surcharge

Depuis plusieurs mois, 4 lettres hantent nos journées (et nos nuits aussi!). Ces lettres sont PTAC, elles signifient Poids Total Autorisé en Charge. Ce PTAC est généralement de 3,5T et il suffit d’un permis B « classique » pour conduire un véhicule de ce type.

Le PV (Poids à vide) est le poids du véhicule sans équipement, avec les réservoirs remplis à 90%. La CU (Charge Utile) est donc la différence entre le Poids à Vide d’un véhicule et son PTAC.

Pour les camping-car, ça peut être un vrai casse-tête de respecter ce fameux PTAC. En effet certains véhicules sortent d’usine avec une CU de quelques centaines de Kilos à peine. Et 400Kg de CU, à 6, c’est mission impossible. En effet si l’on prend en compte nos effets personnels, nos habits, les fournitures scolaires, le panneau solaire et une (ou deux) batterie supplémentaire pour être autonome en électricité, 400Kg c’est utopique.

 

Du coup on s’est sérieusement posé la question s’il ne valait pas mieux partir sur un véhicule poids lourd, dont le PTAC peut atteindre 7,5T. La CU de ce type de véhicule est d’environ 1000Kg, mais ça varie d’un camion à un autre. Oui je parle de camions car s’il existe des camping-car poids lourd, ceux ci sont totalement hors budget pour nous. Donc on envisage l’achat d’un camion aménagé. Nous avons donc passé notre permis C1, « petit poids lourd » qui permet de conduire des véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5T et jusau’à 7,5T. Nous sommes passés par l’auto-école Conduite 3D, j’en parle plus en détails dans la page Remerciements.

Nous sommes donc à la recherche d’un poids lourd avec 6 places carte grise, avec une capucine, avec roues jumelées et propulsion, avec un prix tout doux, Autant dire une aiguille dans une botte de foin !

 

 

 

 

 

Pourquoi voyager en camping-car ?

logo 2

Décider de partir en voyage n’est que le premier petit pas d’une looooongue série, beaucoup d’autres choix vont jalonner notre aventure. Et une des premières questions que l’ont s’est posé, c’est comment allons-nous voyager ?

 

Dans mes recherches sur les voyages en famille, je suis tombée tout d’abord sur l’excellent blog de voyage des Un tour à cinq. Maryline et Renaud sont partis 17 mois jusqu’en Asie du sud-est, en camping-car avec leur 3 petit loulous. Dire que leur aventure m’a inspiré est un euphémisme, d’autant que j’ai attrapé le train en marche, alors qu’ils se trouvaient sur le chemin du retour. Leur site est hyper bien fourni et donne de nombreuses informations utiles.

Je suis également tombée par hasard sur le site des Six en route, cette famille suisse qui a vadrouillé avec leurs 4 enfants autour du monde pendant 3 ans et demi. Je suis littéralement tombée fan de cette  famille. Nous avons eu la chance de participer en septembre dernier, à l’un de leurs ateliers « Oser sa vie », dans le cadre somptueux de Malaga en Espagne. J’en parle plus en détails dans la page Remerciements.

six en route.jpg

Avoir passé ces 3 jours en compagnie de Véro et Thierry (les parents des Six en route), mais aussi avec Yoann, Jacqueline et Monique, les 3 autres participants à l’atelier, nous a donné un formidable coup de pouce. Avec Jérôme, on s’est senti reboosté, convaincu que notre projet n’était pas juste une folie mais un rêve bel et bien envisageable et réalisable !

Du coup nous avons pu visiter Casita, LE camping-car qui les a baladé sur toute la planète ou presque. Se dire qu’ils ont réussi à vivre à 6 dans cet espace restreint m’a conforté dans ma vision minimaliste de la vie et nous a aidé à voir qu’il était possible d’être nomade avec 4 enfants.

 

C’est donc en camping-car que nous réaliserons notre rêve. Et puis sportifs comme nous sommes, il était impensable de partir à pied ou à vélo ! Par ailleurs nous trouvons beaucoup plus confortable de pouvoir faire l’école chaque jour à nos enfants assis dans notre petite maison, tout le nécessaire (cahier/fournitures/connexion internet) à porter de main.